Ho : un péripatéticien en vagabondage hellénistique

À ce nom, le goût du miel d’Eucalyptus envahit notre bouche et l’odeur du pistachier lentisque nous titille les narines. Tout un monde surgit de nos mémoires.

La Grèce.

Ses temples, ses souvlakis, ses oliviers et ses cigales stridulantes, ses femmes et ses chèvres au charme avenant, aux hanches larges et aux tresses brunes et abondantes, ses Kouros et ses kôrés, son berceau et son humanité, cette civilisation, cet alpha de notre propre culture. La Grèce immémoriale tant chantée par Homère et Malraux, cette terre noble à tous égards, qui a vu naître Aristote, Socrate, Platon, Pythagore, Empédocle, Héraclite, … et tant d’autres gonzes philosophes comme Xénophane de Colophon…

Pour Ho, il y a eu la Corse, Las Vegas, le Stromboli, l’Islande, le Dallol et l’Erta Ale, c’est aujourd’hui la Grèce : tel est le choix de Ho pour les quelques jours résiduels de ses vacances d’été 2019. Et on peut le comprendre : sans aller jusqu’à taxer ho d’avoir des oursins dans les fouilles, il faut reconnaître que, question finances, la Grèce de Tsipras est « the place to be ». Et puis, la notoriété publique commande, elle est formelle : la Grèce est LA destination de rêve à qui veut se faire aimer.

Le chantier de restauration du Parthénon a recueilli les suffrages de Ho, son côté ingénieur sans doute.

Le chantier de restauration du Parthénon a recueilli le suffrage de Ho, son côté ingénieur sans doute.

Après une courte escale à Athènes, c’est donc à Chios au large de la Turquie en pleine mer Égée que Ho a porté ses pas. À la façon des Dupond-Dupont, pour se fondre dans le décor, il n’a pas hésité à endosser le costume local et à se laisser pousser la moustache que l’on porte en ce pays de façon avantageuse dès lors que l’on a un tant soit peu de poil au menton.

      Fascinés par la magie des paysages il nous adresse quelques vues paradisiaques de l’île et de ce séjour.
Il a succombé aussi au charme rythmé des moulins de Chios, son côté Don Quichotte sans doute.

Il a succombé aussi au charme rythmé des moulins de Chios, son côté Don Quichotte sans doute.

 

Le bonheur qui s’exhibe ne se départ pas d’une certaine insolence, il est vrai. Mais pour Ho, notre secrétaire bien-aimé, le bonheur est bien tout le mal qu’on lui souhaite !

 

Les commentaires sont fermés.