Cédric CHORT : Portraits Croisés

Cédric CHORT : Autoportrait (Extrait)

Cédric CHORT : Autoportrait (Extrait)

Une mise en bouche qui tient ce qu’elle promet ? Et qui, de surcroît vous en mettra plein… la vue ? C’est ce qui vous attend si vous vous payez une petite visite sur le site Internet de Cédric CHORT (http://cchort.free.fr/).Photographe, Cédric l’est de cœur autant qu’aïkidoka (2e dan) et si la photographie n’est pas sa profession, il pourrait certainement s’y faire un nom, si ce n’est déjà fait. Les « galeries » noir et blanc et couleurs de son site Internet proposent généreusement des travaux accomplis qui témoignent d’un regard original, qui joignent à la sagacité visionnaire du capteur de vue une technique aboutie et une sensibilité extrême à la lumière, au modelé d’un visage ou d’un corps, à l’atmosphère d’un lieu… Vous me direz : n’est-ce pas ce que l’on peut attendre de tout bon photographe ? Certes, mais c’est le propre du photographe de talent que d’imprimer à chacun de ses clichés une pâte qui n’appartient qu’à lui. On pourra être tenté de rapporter cela aux thématiques qu’il suit et développe : scènes de rue, portraits, juxtapositions de matières, paysages troublés par la brume, glacis et lumières de la ville, tous ces thèmes le disputent au clin d’œil d’une affiche déchirée ou d’une enseigne à l’argument moqueur. Mais on se tromperait à ne rapporter ce qui fait le sel de ces photos qu’à leur seule thématique car ce serait manquer qu’il y a derrière ces travaux une réelle écriture qui nourrit la réflexion du spectateur sur l’image —une image d’ailleurs parfois très abstraite— qui invite qui les contemple au mirage sans cesse recommencé, au jeu visuel permanent que le quotidien dans sa soudaineté peut tout à coup révéler. Mais Cédric CHORT va plus loin : on trouve dans « Scènes » un florilège impressionnant de photos prises lors de concerts : pour avoir une vision complète du travail accompli dans ce domaine par Cédric, consultez le site http://www.tasteofindie.com/, ces photos dont il s’est fait une spécialité donnent une bonne idée de son sens de l’à-propos et de sa virtuosité. De même —comme on pouvait s’y attendre— on découvre une série de clichés sur le thème de l’aïkido. On prend plaisir à consulter ces images : elles nous parlent de notre propre pratique et répondent en écho au travail que Cédric a entrepris dans notre dojo de Marcq-en-Barœul pendant un cours mené tambour battant par Maître François PENIN (4e dan). Un grand merci à Cédric, un grand honneur pour nous.