Merci Michel ! (J-F Marquis)

Une fois n'est pas coutume, c'est ce soir que je prend la plume  afin coucher sur le papier ce que d'aucun n'oseront exprimer...

Certes me direz vous, je n'atteindrais jamais l'emphase et le lyrisme d'un Dominique mais je vais néanmoins tenter d'acheminer mon message. J'espère que vous me pardonnerez cette antonomase qui précède une petite analepse.

Je disais donc en introduction : "Merci Michel". Je parle bien sur de Michel ERB qui nous a fait le plaisir de venir nous dispenser un Aikido d'une qualité exceptionnelle. N'y voyez pas de ma part la moindre tentative de flagornerie ! Il s'agit simplement d'une constatation la plus objective possible d'un béotien qui tente bonnant malant de reproduire maladroitement les mouvements qu'on a bien voulu lui montrer...

D'aucuns s'étonneront de mes propos, moi qui ai si souvent tendance à arborer une vision cynique et pessimiste des choses mais il est des moments de plaisir simples et partagés qu'il me sied de compter et de conter.

L'excellence technique de nos professeurs m'amène d'ailleurs assez souvent à douter de l'intérêt de participer aux stages de la ligue (Pourquoi allez chercher ailleurs moins bien que ce que l'on a chez soi ???) mais là Messieurs, et j'espère que vous me pardonnerez mon irrévérence, la sensation est autre. Si ma plume avait égalé celle d'un Victor Hugo j'aurais pu vous dire que "Le style est comme le cristal, sa pureté fait son éclat" et me contenter de cela mais la nature ne m'a pas doté de telles capacité littéraires ! Je me contenterais donc de citer ce grand homme car c'est je pense la citation la plus adaptée à ma perception de l'Aikido de Michel.

J'espère que vous me pardonnerez ces digressions mais j'ai vraiment passé un très agréable moment. Le cadre était convivial, l'ambiance détendue, le tapis pas surchargé... mais surtout l'abord de Michel très facile. D'aucun me diront que cela tient aux relations amicales que nous entretenons maintenant avec Michel depuis quelques années ; c'est certainement exact mais j'aime à penser que cela découle de sa simplicité et sa générosité.

En tout cas merci Michel pour ce stage et à très bientôt.