Skippy Nen’kan’ 10 – Le Come Back !

Bonjour à tous ! Et non, Skippy n’est pas mort ! Il était juste très occupé et n’avait plus de temps à consacrer au site du club pour vous délivrer ses chroniques. D’ailleurs, vous l’aurez remarqué, quelques changements sont intervenus puisque désormais il parle de lui à la troisième personne.  Ce qu’il va s’empresser d’arrêter rapidement ! Et, tout de suite, pour ceux à qui je ne l’aurais pas encore fait, je vous souhaite à tous une bonne année ! Si, si, jusqu’au 31 Janvier c’est permis. Vous n'aurez pas manqué de noter que ma précédente chronique a disparu dans les ténèbres pour cause de copie, même si personnellement je voyais plutôt ça comme la promotion complètement gratuite, dans tous les sens du terme, d'un article intéressant dont je citais la source. Elle avait pour thème : « Noël au Japon », pour ceux qui n’aurait pas eu le temps de la lire, je résume rapidement : les Japonais Chrétiens fête Noël au KFC, et vous invite derechef à consulter cet article. A part cela, quoi de neuf ? J’attendais que toute la vague de « Bonne année, bonne santé ! » et autres « meilleurs vœux » soit passée pour rééditer mon fait d’arme et ne soit pas noyé dans la masse en m’intéressant au sujet : « Le Nouvel An au Japon », quitte à ce que sa publication tardive paraisse tant soit peu réchauffé. Mais attention, fini les prises de risque ! Cette fois-ci, je vous présente mon livre de chevet préféré alias Wikipédia qui vous en dira plus sur ce sujet en général. Néanmoins il s'agit d'un nouvel an un peu spécial qui marque la fin d'une année 2011 assez mouvementée au pays du soleil levant, au sens propre comme au sens figuré. En effet, on m’annonce à l’instant dans l’oreillette que de la radioactivité aurait été repérée dans du lait en poudre pour bébé. http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20111206-japon-radioactivite-lait-poudre-bebe. Exactement ! Comme vous venez de le dire : « C’est pas la joie » comme l’indique cet article sur RFI. D’ailleurs, soucieux de livrer l'information la plus complète possible dans la mesure de mes moyens, voici la carte de la contamination des sols au Japon. Si vous y prévoyez un voyage d’ici peu, je vous conseille d’éviter les zones colorées, ce qui, au passage, restreindra pas mal le choix de votre destination. http://www.sciencesetavenir.fr/crise-nucleaire-au-japon/20111115.OBS4556/fukushima-nouvelle-cartographie-de-la-contamination-des-sols.html Bon, trêve de sinistrose et terminons cette chronique par un épilogue que j’ai nommé : «le fait divers inutile». Ne trouvez-vous pas que, dans les arts martiaux, en général, le nombre d’armes différentes est assez consternant ? Il y a là matière à réflexion : peut-on faire arme "de tout bois" ? L'imagination humaine est-elle donc si mal embouchée qu'elle s'ingénie à trouver en toute chose un objet de destruction de l'autre ? Certaines armes sont parfois  même intrigantes : par exemple, d'aucuns voudraient nous faire accroire que deux bâtons reliés par une chaîne --et dont le nom pourrait autant faire penser à celui d’un Pokemon que celui d’une manette pour console de jeu bien connu-- est une arme et que cette arme est maîtrisable et que non, non, vous ne risquez pas de vous donner un coup avec en vous en servant. Je vous livre l'image du "porte-clé" et vous conseille dans l'instant d'éviter de tester de trop près !  

Pour ceux qui n'aurait pas compris

  Et bien, figurez vous qu’on n’arrête pas le progrès. Après le Ken, le Jo, le Tanto, et autres trucs qui font bien mal si vous les laisser dans les mains d’un boucher, voici le « Kasa » ! Kesako ? Me direz vous ? Et bien, pour une fois, j’ai bien envie de vous laisser ramer un peu en cherchant par vous-même. Toujours est-il que cet article qui vous donnera sûrement la réponse démontre bien que cette arme peu s’avérer redoutable et surtout très discrète d’autant plus si vous habitez dans le Nord de la France. Voilà qui prouve s'il en était besoin l'exactitude de notre observation et la justesse de notre questionnement. Mais l'objet en question peut également servir de défense comme en témoigne à leur façon excessivement non-jubilatoire les petits gars de « Expert Village » qui nous offre ici un etit tutoriel, somme toute assez comique : watch?feature=player_detailpage&v=CKOUFo4iDMg Sur ce, je vous dis à bientôt pour une prochaine chronique. Et n'oubliez pas le stage de Michel ERB ce Dimanche 29 Janvier 2012.   Skippy