Une entreprise de service lilloise choisit pour guide de son recrutement les préceptes de l’aïkido et de la Communication NonViolente

Vous trouverez ci-après l’intervention  de l’entreprise VITAME Lille aux Trophées Responsabilité Sociale et Environnementale  des entreprises (RSE) le mercredi 10 avril 2013, trophées mise en œuvre par le  Réseau alliance: http://www.reseau-alliances.org/, situé à Marcq-en-Barœul à Entreprises et Cités.

Chaque entreprise présentait devant un jury un exemple de bonne pratique démontrant son comportement RSE.  Guillaume Brabant, a choisi le processus de gestion des ressources humaines baptisé "LUCIDE" pour lutte contre la discrimination à l’embauche qui illustre un principe fondateur de la société Vitame : "l'union des énergies" inspirée par l'Aïkido et la Communication NonViolente.

La soirée de remise des trophées aura lieu le 10 juin 2013 à la Cité des Entreprises de Marcq-en-Barœul.

Présentation de VITAME Lille

Vitame Lille est une entreprise de services à la personne spécialisée dans l’aide à domicile de la personne dépendante qui fournit les prestations suivantes : repas à domicile, auxiliaires de vie, aide ménagère, repasserie et sécuriclé

Pour en savoir plus : http://www.vitamelille.fr/

Intervention

1- notre philosophie non violente

Ce qui frappe nos interlocuteurs lorsqu’ils viennent chez nous, c'est l'empreinte de la philosophie non violente qui émane de nos relations. Celle-ci nous est inspirée de  l'Aïkido, un art martial japonais pacifique qui prône l’empathie avec l’autre jusque dans les situations d’agression, et de la Communication Non Violente, telle que l’a défini Marshall B. Rosenberg[1]. En effet, nous parlons "d'union des énergies" par opposition aux conflits d'intérêts. Un accord d'intéressement est un très bon exemple dans lequel l'ensemble des intérêts des parties en présence convergent dans la même direction.

Lorsque j’ai été sollicité pour évoquer quelle bonne pratique nous souhaitions mettre en avant, j'ai d’abord été très embêté car notre entreprise fonctionne grâce à la combinaison d'un grand nombre de pratiques vertueuses. Puis, après réflexion, j'ai choisi un domaine, le recrutement, qui répond au point 22 du référentiel RSE  à savoir : "Favoriser l'emploi des personnes en situation de handicap et des personnes en difficultés." Employer ces personnes signifie ne pas les dévaloriser... ni les discriminer.

Et pour moi, discrimination ou rejet de l'autre sont une forme de violence. Chez VITAME, nous avons adopté un système de recrutement visant à lutter contre la discrimination à l’embauche.

LUCIDE, qui est le nom de ce processus, a été mis en place chez VITAME avec l'aide de  la Ville de Lille.

C’est donc ce processus de recrutement et de gestion du personnel que je vous présente aujourd’hui.

2- Le processus LUCIDE

LUCIDE est un sigle qui signifie LUtte Contre la DIscrimination et l'Exclusion. C'est une approche de la gestion des emplois par les compétences. Cette méthode se caractérise par un cadre d'entretien très préparé, organisé autour de questions dites "structurées", préparées à dessein afin de sortir du jeu de la "désirabilité sociale" c'est à dire la volonté de plaire au recruteur à tout prix. Ces questions visent à recueillir l'expérience et le vécu des personnes interrogées.

3- Quelles conséquences cette méthode a-t-elle sur le recrutement ?

L'absence de discrimination face à des situations de handicap, à l’orientation sexuelle, à l’absence de diplôme, à l’âge est au rendez-vous.

Prenons deux exemples : Un jour, une personne s’est présentée le visage tatoué, avec des piercings. Mon réflexe, sans le recours à la méthode LUCIDE, aurait été le rejet parce que je pensais qu'elle ne pourrait pas être acceptée par le bénéficiaire âgé de plus de 90 ans. Eh bien, comme elle s’est révélée compétente, nous l'avons intégrée dans l'équipe ; elle est aujourd’hui l'un de mes meilleurs agents et la personne âgée s’est avérée bien plus ouverte que je ne le pensais !

Deuxième exemple : Mme M..., âgée de 58 ans, qui possède une maîtrise des méthodes appelée Humanitude à un niveau que je n'avais jamais rencontré. Son âge aurait pu être un obstacle.

Voici deux illustrations de notre philosophie non violente de l'union des énergies dans le cadre de l’embauche.

4-Les avantages de cette méthode pour VITAME :

D’abord, elle garantit notre entreprise des mises en cause pour discrimination. « Non violence » ne veux pas dire « victime ». Ensuite, nous recrutons mieux car c’est la compétence qui est ciblée y compris parmi les profils sans diplôme. Enfin, cela résout une partie de nos problèmes de recrutement dû à la pénurie de profils dans notre secteur.

Aujourd'hui, plus de 70% de notre personnel recruté présentait des freins à l'emploi en terme d’âge, de diplôme, d’apparence ou de handicap. 9,6% de nos collaborateurs sont reconnus travailleurs en situation de handicap.

Les inconvénients me direz-vous ? Un turn over par le haut : c'est à dire que des collaborateurs, montés en puissance professionnelle et ayant résolu les freins à l'emploi, partent dans le but de créer leur activité propre ou gouvernante à Paris, entrent à l’école d'infirmière.

Mais cela aussi fait partie de l'Union des énergies

 5- Comment installer la méthode LUCIDE ?

Nous avons dû revoir toutes nos procédures de gestion des ressources humaines et les réinterpréter sous la forme LUCIDE :

  • reformuler tout notre système de recrutement en questions structurées,
  • former chaque collaborateur impliqués en RH à la méthode des entretiens structurés : formation théorique puis simulation d'entretiens puis entretiens supervisés,
  • Mais surtout nous avons dû apprendre à lutter contre nos propres stéréotypes et représentations, et changer nos habitudes.

La discrimination à l’embauche est une violence. La violence c'est travailler CONTRE l'autre. Nous voulons travailler AVEC lui. En cela, la méthode LUCIDE est une parfaite illustration de l'union des énergies. J’aurai pu citer d’autres actions concrètes illustrant la mise en œuvre de l’union des énergies : Ainsi, partageons-nous 1/3 du résultat avec nos collaborateurs (c’est le juste partage des richesses créées par le monde du travail de Stéphane Hessel) et nous avons obtenu une certification de qualité de service qui témoigne du niveau de service de la société VITAME et son maintien dans le temps.

[1] Selon Thomas d'Ansembourg, le processus de la CNV vise à aider à clarifier ce que nous vivons. Il ne s'agit pas de l'empathie en tant que telle, mais y donne accès. Il ne s'agit pas non plus d'une simple écoute, mais de « se relier efficacement à soi et à l'autre », c'est-à-dire prendre pleinement conscience de ses propres sentiments et de ceux de l'autre.